Louise Brooks, portrait d’une icône des années folles

4504831943_1eb6a1be9d_bL’hiver venu, la rédaction de Didouch, vente ne ligne de bijoux fantaisie, s’inspire des grands classiques du cinéma pour vous donner de jolies idées de tenues hivernales. Zoom sur Louise Brooks, actrice sulfureuse des années 20.

Mary Louise Brooks nait en 1907 dans le Kansas. Ses trois grands chef-d’œuvres cinématographiques sont : Loulou (1929), Le journal d’une fille perdue (1929) et Le prix de beauté (1930, tourné en France). Elle est aujourd’hui considérée comme l’une des plus grandes actrices de l’histoire du cinéma.

Elle fascinait autant ses contemporains qu’elle les agaçait. En effet, pionnière du mouvement de libération des femmes, elle était alors connue pour être excessivement mélodramatique. À l’écran, elle incarne des rôles durs, souvent censurés en raison de scènes sexuelles jugées choquantes ou  pour le ton trop subversif qu’ils adoptent. Louise Brooks était ce qu’on appelait alors une enfant du jazz. Chef de file des flappers et des garçonnes, Louise appartient à la célèbre génération perdue de l’entre-deux-guerre décrite avec maestria par un Ernest Hemingway au sommet de son art dans Paris est une fête. On lui associe d’autres grandes figures des années 20, telles que le couple Fitzgerald ou encore Gertrude Stein.

En 2014, comment s’inspire-ton de la fantastique Louise Brooks sans avoir l’air déguisée ? On profite des grandes tendances de la mode. Depuis l’hiver dernier, la vêture hivernale rend hommage aux coupes larges, bouffantes, parfois géométrique des manteaux immenses des années 20. On n’hésite pas à porter un gros col en fausse fourrure et de petit escarpins bas, vernis et vif pour plus d’élégance et on évite la couleur noire. Le plus important, lorsqu’on souhaite s’inspirer d’une icône telle que Louise Brooks, c’est d’assumer sa féminité tout en affichant une certaine forme de nonchalance.

À l’occasion des fêtes de fin d’année, on adopte une jolie minaudière pailletée. Cet accessoire vintage fait son grand retour dans nos dressings et habille élégamment une tenue sobre. On évite le total look : head band + long collier à perles + porte cigarette. On préfère opter pour de jolies boucles d’oreilles Fleurs. Leur design Art déco discret se marie élégamment avec l’esprit chic et géométrique des Roaring Twenties.